4bons dieuxCe calvaire, pour le moins étrange, est certainement unique en son genre. Il est constitué d’une double croix en fer forgé sur un socle de pierre. Sur cette croix, quatre représentations identiques du Christ, adossées deux par deux, regardent dans quatre directions différentes. On peut lire sur certains documents qu’ils sont orientés vers les quatre points cardinaux mais ceci ne se vérifie pas. Sur le socle, cette inscription : « Dieu a pardonné. Déportés, émigrés, priez. Dieu de bonté, protégez Bersée, 1793 ». Ce monument serait à l'origine de la Famille Rincourt. Les Rincourt auraient érigé ce calvaire à la mémoire des émigrés à leur retour d'exil. Une expression des Berséens dit « Avec ses quatre crucifix orientés aux quatre points cardinaux, les Berséens ne peuvent  pas perdre le Nord».